15/04/03
Communiqué de presse
SC/7730



                                                            AFG/221


DECLARATION A LA PRESSE DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE SUR LA REUNION D’INFORMATION AVEC LE COMITE DES SANCTIONS CONTRE LES TALIBAN ET AL-QAIDA


La déclaration à la presse qui figure ci-dessous a été faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité, M. Adolfo Aguilar Zinser, du Mexique, après la réunion d’information tenue avec le Président du Comité du Conseil de sécurité créé par la résolution 1267 (1999), qui est chargé de la surveillance de la mise en œuvre des sanctions contre les Taliban et Al-Qaida :


Le Conseil de sécurité se félicite de l’approche dynamique adoptée par le Comité créé par la résolution 1267 (1999) pour s’acquitter de son mandat et demeure convaincu que la mise en oeuvre par tous les États Membres de l’embargo sur les armes, du blocage des actifs et de l’interdiction de voyager à l’encontre des particuliers et des entités liés aux Taliban et à Al-Qaida est un élément important de la lutte contre le terrorisme.


Le Conseil de sécurité reconnaît que le Comité créé par la résolution 1267 (1999) a communiqué à tous les États Membres des directives pour l’élaboration du rapport sur l’application de la résolution 1455 (2003) demandé au paragraphe 6 de cette résolution. Le Conseil de sécurité note aussi que ces rapports sont essentiels pour évaluer tant les succès que les problèmes liés à l’application des mesures relatives aux sanctions et demande par conséquent instamment aux États qui ne l’ont pas encore fait de soumettre leur rapport sur la base des directives du Comité, dès que possible.


Le Conseil de sécurité note que le Comité créé par la résolution 1267 (1999) a amélioré la qualité de sa liste récapitulative en la modifiant et aussi en adoptant des directives transparentes qui doivent être appliquées par le Comité pour étudier des informations nouvelles ou supplémentaires concernant la liste, présentées par des États ou des organisations régionales. Le Conseil encourage vivement les États à présenter au Comité créé par la résolution 1267 (1999) des renseignements complémentaires de ce type chaque fois qu’ils sont en mesure de le faire.


*   ***   *