23/01/2003
Communiqué de presse
SC/7640



DECLARATION A LA PRESSE DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE SUR LE SAHARA OCCIDENTAL


Vous trouverez ci-après la déclaration faite à la presse, aujourd’hui, par le Président du Conseil de sécurité, M. Jean-Marc de La Sablière (France), sur le Sahara occidental:


Les membres du Conseil ont accueilli avec satisfaction le rapport du Secrétaire général sur le Sahara occidental en date du 16 janvier 2003 et ont convenu avec lui que les parties étaient seules responsables de parvenir à un règlement.


Les membres du Conseil ont rappelé que tous les prisonniers de guerre encore en détention devaient être libérés sans plus de retard, conformément au droit international humanitaire, et ont demandé le respect total de cette exigence, formulée au paragraphe 5 de la résolution 1429.


Ils ont également rappelé que dans cette même résolution, le Conseil avait demandé au Maroc et au Front POLISARIO de continuer à coopérer aux efforts du Comité international de la Croix-Rouge pour résoudre le problème du sort de toutes les personnes disparues depuis le début du conflit.


Les membres du Conseil se sont dits préoccupés par le fait que, malgré les efforts inlassables du Représentant spécial du Secrétaire général et du HCR, les mesures de confiance restaient dans l’impasse, et ont demandé aux parties de faire les compromis nécessaires pour permettre des contacts personnels entre les Sahraouis des deux côtés du mur de sable.


Les membres du Conseil se sont associés au Secrétaire général pour demander aux donateurs de fournir au PAM et au HCR les ressources dont ils ont besoin pour satisfaire les besoins alimentaires des réfugiés.


Les membres du Conseil ont décidé de proroger le mandat de la MINURSO pour donner aux parties le temps d’examiner la proposition qui leur a été présentée par l’Envoyé personnel du Secrétaire général, James Baker III.


*   ***   *