19/11/03
Communiqué de presse
IK/404



FIN DU PROGRAMME « PETROLE CONTRE NOURRITURE » EN IRAQ LE 21 NOVEMBRE


(adapté de l’anglais)


New York, 19 novembre (Bureau chargé du Programme Iraq) -- Le 21 novembre à minuit, les Nations Unies mettront fin au programme « pétrole contre nourriture », qui fonctionnait depuis sept ans en Iraq.  La plupart des projets et des aspects opérationnels, et notamment les programmes humanitaires mis en place grâce aux revenus pétroliers, seront alors transférés à l’Autorité provisoire de la Coalition, et la totalité du solde excédentaire du compte de l’ONU pour l’Iraq sera transférée au Fonds pour le développement de l’Iraq, qui dépend de l’Autorité provisoire.  Trois milliards de dollars ont déjà été versés à ce Fonds et les 1,1 milliard restant le seront prochainement.  En outre, si l’ONU ne jouera plus de rôle dans la gestion des opérations humanitaires fondées par le biais du Programme, une ligne de crédit de 8,2 milliards de dollars sera cependant maintenue afin de pourvoir aux besoins humanitaires.  Après le 21 novembre, les agences des Nations Unies poursuivront leurs activités grâce aux ressources fournies par les pays donateurs.


Le Programme « pétrole contre nourriture », auquel participaient neuf agences des Nations Unies, a été le plus important jamais administré par l’ONU, et l’un des plus efficaces.  Il a permis d’améliorer les infrastructures, l’éducation et la santé dans le pays, et notamment de réduire le taux de malnutrition des enfants de 50% en six ans.  La plupart des Iraquiens ont été pourvus en nourriture grâce au réseau national de distribution mis en place, 60% d’entre eux étant totalement dépendants des rations fournies.  A son plus fort, 893 personnels internationaux –la majorité a depuis quitté le pays à la suite de l’attentat du 19 août dernier- et 3 600 Iraquiens travaillaient pour le Programme.  La plupart des fonctionnaires nationaux qui travaillaient jusqu’ici au fonctionnement du Programme dans les trois provinces du nord seront maintenus, a indiqué l’Autorité provisoire.


Le Programme « pétrole contre nourriture » a été mis en place en 1995 pour faire face à la crise humanitaire qui a suivi les sanctions imposées à l’Iraq à la suite de son invasion du Koweït en 1990.  Le Programme a notamment permis aux autorités iraquiennes de consacrer une partie des recettes provenant des exportations pétrolières à l’achat d’articles de première nécessité pour les populations du pays.  Sous l’égide du Programme, 3,4 milliards de barils de pétrole ont été exportés et 72% des revenus engendrés par ces exportations ont été alloués à l’aide humanitaire. 


*   ***   *