19/05/03
Communiqué de presse
CS/2497



Conseil de sécurité

4758e séance – après-midi


LE CONSEIL DE SECURITE RENOUVELLE LE MANDAT DE LA MISSION D’APPUI DES NATIONS UNIES AU TIMOR-LESTE JUSQU’AU 20 MAI 2004


Saluant le travail accompli par la Mission d’appui des Nations Unies au Timor oriental (MANUTO) en vue d’aider le Gouvernement de Timor-Leste à développer les capacités du pays dans les domaines de l’infrastructure, de l’administration, du maintien de l’ordre et de la défense, et soulignant que l’amélioration des capacités globales de la force de police du Timor-Leste constitue une priorité fondamentale, le Conseil de sécurité a décidé ce matin, par la résolution 1480 (2003) adoptée à l’unanimité, de renouveler le mandat actuel de la MANUTO jusqu’au 20 mai 2004. 


Le 28 avril dernier*, le Représentant spécial du Secrétaire général au Timor-Leste et Chef de la MANUTO, Kamalesh Sharma, avait souligné l’importance critique du renforcement des capacités de la police nationale timoraise et salué la décision du Conseil de sécurité, aux termes de la résolution 1473 du 4 avril 2003, de réduire de manière plus échelonnée la force militaire de la MANUTO afin de faire face aux risques éventuels de déstabilisation.  M. Sharma avait également souligné la nécessité de renforcer la confiance tant dans le Gouvernement que dans le peuple de Timor-Leste, à son avis indispensable au développement économique.  En effet, ce pays, qui souffre toujours des conséquences des évènements de 1999, craint une reprise des violences sur son territoire.


Les délégations avaient quant à elles estimé au cours de cette même séance que le renforcement des capacités humaines et institutionnelles constituait le défi le plus urgent pour les autorités timoraises, notamment dans les secteurs de l’administration, de la justice et de la police, et elles avaient apporté leur soutien à l’appel lancé par le Secrétaire général afin que les donateurs soutiennent les secteurs fondamentaux que sont la défense, la police, l’administration et la justice, dans l’intérêt de la stabilisation du Timor-Leste.


LA SITUATION AU TIMOR ORIENTAL


Projet de résolution (S/2003/545)


Le Conseil de sécurité,


Réaffirmant ses résolutions antérieures sur le Timor oriental, en particulier les résolutions 1410 (2002) du 17 mai 2002 et 1473 (2003) du 4 avril 2003,


Saluant les efforts du peuple et du Gouvernement du Timor oriental et les progrès accomplis vers la mise en place des institutions d’un État indépendant et la promotion d’une société stable et équitable fondée les valeurs démocratiques et le respect des droits de l’homme,


Saluant aussi le travail fait par la Mission d’appui des Nations Unies au Timor oriental (MANUTO), sous la direction du Représentant spécial du Secrétaire général, en vue d’aider le Gouvernement du Timor oriental à développer les capacités du pays concernant l’infrastructure, l’administration publique, le maintien de l’ordre et la défense, et de préparer la fin du mandat de la MANUTO, y compris en créant une équipe spéciale chargée de la liquidation de la Mission,


Soulignant que l’amélioration des capacités globales de la force de police du Timor oriental est une priorité fondamentale,


Se félicitant des progrès soutenus vers la création de relations bilatérales positives entre le Gouvernement du Timor oriental et le Gouvernement indonésien, qui sont cruciales pour la stabilité future du Timor oriental, et encourageant les deux gouvernements à poursuivre leurs efforts en vue de parvenir à un accord sur la question de la démarcation de la frontière, de promouvoir la sécurité dans la zone frontalière, de faciliter la réinstallation des Timorais de l’Est restant au Timor occidental, et de traduire en justice les auteurs des crimes graves commis en 1999,


Consciente de l’importance de la poursuite des efforts visant à transférer les compétences et l’autorité de la MANUTO au Gouvernement du Timor oriental de manière coordonnée et structurée durant la période précédant le retrait de la MANUTO, en vue de contribuer à assurer la sécurité et la stabilité à long terme du Timor oriental,


Prenant note de la date-butoir prévue pour la MANUTO au 20 mai 2004, comme il est indiqué dans le plan d’exécution du mandat de la Mission tel qu’il est énoncé dans le rapport du Secrétaire général en date du 17 avril 2002 (S/2002/432) et dans le rapport spécial du Secrétaire général en date du 3 mars 2003 (S/2003/243),


Soulignant la nécessité de continuer à assurer un appui international au Timor oriental et encourageant la poursuite de l’aide au développement aux niveaux bilatéral et multilatéral,


Ayant examiné le rapport du Secrétaire général en date du 21 avril 2003 (S/2003/449),


Prenant note de la stratégie militaire énoncée aux paragraphes 38 à 51 de ce rapport,

1.                Décide de renouveler le mandat actuel de la MANUTO jusqu’au 20 mai 2004;


2.Décide de rester activement saisi de la question.


* Le communiqué de presse CS/2485 rend compte de la réunion publique du Conseil de sécurité du 28 avril et contient une synthèse du rapport S/2003/449


*   ***   *