09/08/2002
Communiqué de presse
SC/7478



                                                            SC/7478

                                                            9 août 2002


DÉCLARATION SUR LE PROGRAMME DE TRAVAIL POUR LE MOIS D’AOÛT, FAITE À LA PRESSE PAR LE PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ


On trouvera ci-après le texte de la déclaration sur le programme de travail du Conseil de sécurité pour le mois d’août que le Président du Conseil, M. John D. Negroponte (États-Unis) a faite à la presse le 6 août :


Les membres du Conseil ont examiné les travaux prévus pour le mois d’août, qui comporteront plusieurs réunions sur l’Afrique, notamment l’Angola, l’Éthiopie et l’Érythrée, la République démocratique du Congo, la Sierra Leone, la situation au Burundi et le Tribunal pénal international pour le Rwanda. Le Conseil étudiera la situation au Timor oriental, au Moyen-Orient, en Afghanistan et à Bougainville ainsi que certains aspects de la résolution 1284 (1999) relative à l’Iraq, en particulier ceux ayant trait aux personnes disparues.


Le Sous-Secrétaire général, M. Hedi Annabi, a ensuite présenté aux membres du Conseil un exposé sur l’Accord République démocratique du Congo-Rwanda, qui a été signé en Afrique du Sud le 30 juillet.


Les membres du Conseil ont accueilli avec satisfaction cet accord qu’ils ont qualifié de mesure très positive témoignant d’une volonté et d’un engagement politiques fermes de la part des parties intéressées. Ils ont également rendu hommage au Gouvernement sud-africain pour le rôle qu’il a joué en vue de faciliter la conclusion de l’Accord.


Les membres du Conseil examineront l’Accord et les questions se rapportant à son application lors d’une réunion que le Conseil tiendra avec le Ministre sud-africain des affaires étrangères et des représentants de la République démocratique du Congo et du Rwanda jeudi prochain, le 8 août, qui sera, au début, une séance publique au cours de laquelle le Ministre sud-africain des affaires étrangères, les représentants des parties au conflit et le Secrétaire général feront des déclarations.


*   ***   *