14/01/2002
Communiqué de presse
SC/7263



DECLARATION A LA PRESSE SUR L’AFGHANISTAN PAR LE PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE


On trouvera ci-après le texte de la déclaration que le Président du Conseil de sécurité, Jagdish Koonjul (Maurice), a faite le 11 janvier à la presse au sujet de l’Afghanistan :


Les membres du Conseil de sécurité ont été informés par le Secrétaire général adjoint Sir Kieran Prendergast de la situation en Afghanistan.


Les membres du Conseil se sont félicités des changements positifs intervenus en Afghanistan à la suite de l’effondrement du régime taliban. Ils ont réitéré leur soutien à l’Autorité intérimaire d’Afghanistan qui oeuvre à ramener la paix et la stabilité dans le pays et à y rétablir une situation normale ainsi qu’à mener de l’avant le processus politique conformément à l’Accord de Bonn.


Les membres du Conseil ont réaffirmé que l’Organisation des Nations Unies devrait continuer à jouer un rôle central en apportant un appui à l’Autorité intérimaire d’Afghanistan et au peuple afghan dans le cadre des efforts qu’ils déploient et ont dit à cet égard soutenir pleinement le Représentant spécial du Secrétaire général, l’Ambassadeur Lakhdar Brahimi, dans l’accomplissement de son mandat.


Les membres du Conseil ont également examiné le rapport du Secrétaire général sur les répercussions humanitaires des mesures imposées par les résolutions 1267 (1999) et 1333 (2000) du Conseil de sécurité. Ils ont relevé que les mesures imposées aux Taliban avaient des effets préjudiciables limités sur la situation humanitaire. Ils ont également relevé que, compte tenu de l’évolution politique récente, certaines mesures imposées par les résolutions 1267 (1999) et 1333 (2000) apparaissaient avoir perdu de leur pertinence et devaient être modifiées aux réalités nouvelles.


Les membres ont entendu un exposé de l’Ambassadeur Alfonso Valdivieso (Colombie), Président du Comité créé par la résolution 1267 (1999), sur la réunion du Comité qui s’était tenue le 10 janvier 2002. Les membres du Conseil ont décidé d’exclure la Banque centrale d’Afghanistan de la liste des entités soumises aux mesures énoncées au paragraphe 4 b) de la résolution 1267 (1999).


Les membres du Conseil ont entendu un exposé du Représentant permanent du Royaume-Uni, Sir Jeremy Greenstock, sur le déploiement initial de la Force internationale d’assistance à la sécurité, y compris la signature de l’Accord technique militaire conclu entre l’Autorité intérimaire d’Afghanistan et la Force internationale d’assistance à la sécurité. Ils ont pris note de cet accord et ont rappelé la demande faite par le Conseil au commandement de la Force de lui rendre compte périodiquement par l’intermédiaire du Secrétaire général de l’application de son mandat.

Les membres du Conseil demeurent vivement préoccupés par la grave situation humanitaire en Afghanistan. Ils ont lancé un appel à tous les donateurs bilatéraux et multilatéraux en coordination avec les institutions spécialisées des Nations Unies et le Représentant spécial du Secrétaire général, en coopération avec l’Autorité intérimaire d’Afghanistan, pour qu’ils continuent à fournir une aide humanitaire et une assistance en faveur du relèvement, du redressement et de la reconstruction de l’Afghanistan. À cet égard, ils attendent avec le plus grand intérêt la Conférence sur la reconstruction qui doit se tenir à Tokyo les 21 et 22 janvier 2002.


Les membres du Conseil ont demandé, en particulier, que la communauté internationale prête une assistance immédiate à l’Autorité intérimaire en versant rapidement des contributions au Fonds pour l’Autorité intérimaire de l’Afghanistan.


Les membres du Conseil ont également invité tous les Afghans à se déclarer en faveur de permettre aux organisations humanitaires d’accéder pleinement et sans entrave aux personnes dans le besoin et d’assurer la sûreté et la sécurité du personnel humanitaire


*   ***   *