17/06/02
Communiqué de presse
GA/10029



                                                            PI/1426


MICROSOFT ET SIX AUTRES GROUPES CONSACRERONT 20% DE LEUR BUDGET PHILANTHROPIQUE AUX TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DES COMMUNICATIONS EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT


(Adapté de l’anglais)


La société Microsoft Corporated a annoncé aujourd’hui devant l’Assemblée générale des Nations Unies qu’elle s’engageait à verser au moins 20% de son budget philanthropique au développement des technologies de l’information et des communications (TIC) en vertu de la Charte des dirigeants d’entreprise pour le développement numérique, initiative adoptée récemment par le Forum économique mondial.  Le Groupe d’étude des Nations Unies sur les technologies de l'information et des communications est impliqué dans la promotion des objectifs de la Charte des dirigeants d’entreprise pour le développement numérique, en  parallèle au Groupe d’experts du Forum économique mondial qui a été créé en 2000 à Davos, en Suisse.  Ce Groupe d’experts a pour mandat de promouvoir et de développer des initiatives novatrices dans les secteurs privé et public afin de faire inverser la tendance du fossé numérique et d’en faire un facteur de croissance.  Le Groupe d’étude des Nations Unies sur les TIC et le Groupe d’experts Forum économique mondial ont travaillé conjointement par le biais de leurs réseaux et partenaires internationaux pour développer des initiatives liées au fossé numérique et faire progresser la question dans l’ordre du jour des questions régionales et internationales prioritaires. 


En février 2002, le Groupe d’experts du Forum économique mondial a lancé la Charte des dirigeants d’entreprise pour le développement numérique qui demande aux grands groupes de consacrer au minimum 20% de leur budget philanthropique des TIC en faveur du développement.  A ce jour, les six grands groupes suivants ont souscrit à cet engagement : Hewlett-Packard (Etats-Unis), Vivendi Universal (France), MIH Group (Afrique du Sud), Masreya (Egypte), Equitable Cardnetwork (Philippines) et Microsoft (Etats-Unis).  Le Groupe d’étude des Nations Unies sur les TIC et le Groupe d’experts du Forum économique mondial se sont engagés depuis février dernier à appuyer et promouvoir cet effort du secteur privé.  Ils établiront un recueil de données sur les entreprises privées impliquées dans les TIC en faveur du développement, qui sera mis à la disposition des organisations non gouvernementales et d’autres acteurs de la société civile pour leur permettre de mieux cibler leurs propositions pour des projets de développement.


*   ***   *