27/09/2001
Communiqué de presse
SG/SM/7971



                                                            OBV/236


LA DEUXIEME ASSEMBLEE MONDIALE SUR LE VIEILLISSEMENT DOIT TROUVER, POUR TOUS LES HOMMES ET TOUTES LES FEMMES, LES MOYENS DE VIEILLIR DANS LA SECURITE ET LA DIGNITE


On trouvera ci-après le message du Secrétaire général, M. Kofi Annan, à l'occasion de la Journée internationale des personnes âgées, le 1er octobre :


L’humanité vieillit. L’espérance moyenne de vie à la naissance est passée de 46 ans en 1950 à 66 ans aujourd'hui. Au milieu du siècle, la proportion de personnes âgées dans la société aura doublé, passant d’une personne sur 10 à une personne sur cinq. Le vieillissement de la population, visible depuis longtemps dans les pays développés, se produit maintenant à un rythme accéléré dans les pays en développement également.


Cette évolution à l’échelle mondiale a des répercussions sur les individus, les ménages, les communautés et pratiquement tous les aspects de l’État et de la société. Les politiques et les conceptions en général en matière de vieillissement doivent changer aussi. Les questions qu’il soulève doivent être plus réellement intégrées dans le cadre plus général du développement. Les personnes âgées doivent pouvoir participer sans réserve aux décisions qui touchent leur vie. Et tous, nous devons prendre conscience de l’incidence sur la place occupée par les personnes âgées dans la société, de phénomènes tels que la mondialisation, l’urbanisation et la migration, ou encore de graves problèmes de santé tels que l’épidémie du VIH/sida.


La deuxième Assemblée mondiale sur le vieillissement, qui doit se tenir à Madrid en avril prochain, offre l’occasion de mieux faire connaître ces objectifs sur le plan international, de promouvoir la solidarité entre les générations et de faire fond sur les acquis de la première Assemblée mondiale, tenue à Vienne il y a 20 ans. Je demande instamment à tous de se joindre à cette démarche et, de façon plus générale, de ne ménager aucun effort pour permettre à tous les hommes et à toutes les femmes de vieillir dans la sécurité et la dignité. Les graines d’un vieillissement en bonne santé se sèment tôt; voilà un défi que nous devons relever immédiatement


*   ***   *