09/07/2001
Communiqué de presse
SC/7096



DECLARATION FAITE A LA PRESSE PAR LE PRESIDENT DU CONSEIL DE SECURITE

AU SUJET DE LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE


On trouvera ci-après le texte de la déclaration que le Président du Conseil de sécurité, M. Wang Yingfan (Chine), a faite, le 6 juillet, à la presse au sujet de la République centrafricaine :


Les membres du Conseil de sécurité ont entendu l’exposé du général Touré, Envoyé spécial du Secrétaire général pour la République centrafricaine, et ont examiné le rapport du Secrétaire général sur la situation dans ce pays.


Les membres du Conseil ont exprimé leur soutien aux efforts déployés par le général Touré et par le Secrétaire général ainsi qu’aux travaux du BONUCA (Bureau d’appui des Nations Unies pour la consolidation de la paix en République centrafricaine).


Les membres du Conseil ont souligné combien il était indispensable de réduire la pauvreté et de mettre fin à la violence pour rétablir la paix et la stabilité en République centrafricaine et dans l’ensemble de la région.


Les membres du Conseil ont condamné la tentative de coup d’État du mois de mai et le meurtre du Coordonnateur des mesures de sécurité des Nations Unies qui a eu lieu hier à Bangui, et ont adressé leurs condoléances à la famille de la victime.


Les membres du Conseil ont lancé un appel en faveur du respect des droits de l’homme, de la réconciliation nationale et du dialogue politique en République centrafricaine.


Les membres du Conseil ont prié la communauté internationale d’accroître son aide à la République centrafricaine et ont souligné que l’assistance internationale serait plus efficace si elle était appuyée par les réformes structurelles voulues.


Les membres du Conseil ont déclaré qu’ils étaient prêts à poursuivre l’examen de la situation en République centrafricaine afin d’adopter une déclaration du Président dans les meilleurs délais.


*   ***   *