4 juin 1997


Communiqué de Presse
SG/SM/6246
ENV/DEV/421



LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT EST, SELON LE SECRETAIRE GENERAL, UN OUTIL FONDAMENTAL DE PAIX, DE DEVELOPPEMENT ET DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETE

19970604
Ci-après on trouvera le message du Secrétaire général, M. Kofi Annan, délivré à l'occasion de la Journée mondiale de l'environnement, le 5 juin :

Le thème de la Journée mondiale de l'environnement cette année — "Pour le maintien de la vie sur terre" — rappelle une vérité fondamentale, à savoir que toutes les espèces partagent le même destin et qu'il faut que la vie se perpétue sous toutes ses formes pour que l'humanité puisse survivre.

Notre quête d'un environnement sain est un processus sans fin, une philosophie, un mode de vie.

Mais pouvons-nous, nous, peuples des Nations Unies, oeuvrer ensemble, en dépit de nos différences, à la réalisation de ce but commun qu'est la sauvegarde de l'environnement, dont dépend le maintien de toute forme de vie? Pouvons-nous mettre un terme à l'exploitation effrénée des ressources naturelles et satisfaire à nos besoins essentiels à tous aujourd'hui sans compromettre les chances des générations futures de satisfaire aux leurs?

À ces questions, il ne fait aucun doute que la réponse est oui.

Cette année marque le vingt-cinquième anniversaire du Programme des Nations Unies pour l'environnement, la conscience environnementale de la communauté internationale. Elle marque aussi le dixième anniversaire du Protocole de Montréal, destiné à préserver la couche d'ozone, et le cinquième anniversaire du Sommet Planète Terre, tenu au Brésil. Dans moins de trois semaines, des dirigeants politiques et des citoyens du monde entier se rassembleront à New York afin d'évaluer les progrès réalisés, depuis cette conférence décisive, dans la mise en oeuvre d'Action 21, le programme mondial de développement durable.

Le jour de la Journée mondiale de l'environnement 1997, admirons le complexe et fragile édifice de la vie sur terre. Et engageons-nous à nouveau à protéger l'environnement mondial, outil fondamental de paix, de développement et d'élimination de la pauvreté.


- 2 - SG/SM/6246 ENV/DEV/421 4 juin 1997

La dégradation de l'environnement en un endroit de la planète risque d'en compromettre la préservation partout ailleurs. Toute violation des mesures visant à le protéger, où qu'elle se produise, peut inciter des individus mais aussi des groupes, des pays et des groupes de pays à la reproduire et à la multiplier.

Il faut donc empêcher qu'une telle chose puisse jamais se produire en apprenant à vivre en harmonie avec notre environnement. Je demande instamment à tous de faire de la protection de l'environnement et du développement durable des priorités urgentes, non seulement en théorie mais aussi en pratique, et à favoriser ainsi "le maintien de la vie sur terre".

* *** *